Assurance voyage visa Italie

Pour faire du tourisme ou des affaires ou peut-être pour rendre visite à votre famille, vous envisagez de vous rendre en Italie. Mais avant de pouvoir dire « Ciao », vous devez vérifier si votre nationalité vous oblige ou non à obtenir un visa Schengen. Ce laissez-passer permet d’entrer et de circuler librement dans la zone Schengen dont fait partie la Botte transalpine. Si c’est le cas, il vous faudra obligatoirement souscrire une assurance Visa Schengen pour l’Italie. Les autres voyageurs, exemptés de visa, peuvent également profiter de ses nombreuses garanties qui les protègent tout au long de leur séjour au pays de Léonard de Vinci. Mode d’emploi.

Qui a besoin d’une assurance voyage Italie ?

Vous êtes un voyageur soumis à l’obligation de visa Schengen

Un grand nombre de ressortissants étrangers sont obligés d’obtenir un visa Schengen pour entrer dans cette zone européenne, composée de 26 pays dont l’Italie.
Si votre nationalité l’exige, vous devez obligatoirement souscrire une assurance visa Schengen pour l’Italie. Elle doit correspondre à plusieurs exigences dictées par le code des visas européens et être validée par les ambassades et les consulats de tous les pays Schengen.
Après l’avoir souscrite, vous devez joindre à votre dossier de demande de visa Italie l’attestation qui vous a été fournie. Sans ce justificatif, les autorités consulaires refuseront de vous accorder le visa sollicité.

Vous n’êtes pas soumis à l’obligation de visa Schengen

Si votre nationalité vous permet d’être exempté de visa Schengen pour entrer et séjourner en Italie, vous n’avez pas l’obligation de souscrire une assurance médicale de voyage pour visa.
En revanche, elle est fortement conseillée pour éviter que votre séjour ne se transforme en cauchemar sanitaire et financier.
Comme le préconise le dicton italien du XIXème siècle : Qui sème la prévoyance ne récolte pas la pénitence. Ce qui signifie qu’en vous assurant, ainsi que vos proches, vous évitez le risque de vivre une double peine en cas d’accident ou de problème de santé.
Une fracture ouverte suite à une chute en Vespa sur les routes romaines, cela n’arrive pas qu’aux autres ! La preuve, l’Italie met en garde contre ce qu’elle nomme « l’épidémie des accidents en deux-roues ». Vous pourriez également être victime d’un accident de plongée en Sicile ou à défaut d’être proie au célèbre « syndrome de Stendhal », vous pourriez subir, à Florence, un coup de chaleur qui nécessite un passage par les services de santé locaux.
Sans oublier l’apparition soudaine et imprévisible d’un virus, tel que le Covid-19, qui peut conduire à une hospitalisation d’urgence.
Sans assurance voyage Italie, vous devrez régler des frais médicaux très élevés, voire un rapatriement, qui ne seront pas remboursés.

Qu’est-ce que l’Assurance Voyage Schengen AXA pour l’Italie ?

L’assurance Voyage Schengen AXA est la solution sur-mesure qui répond aux besoins des voyageurs et aux critères exigés lors d’une demande de visa Schengen.

  • Elle est agréée par les consulats et les ambassades de tous les pays Schengen
  • Elle couvre tous les Etats membres de l’espace Schengen (dont l’Italie) ainsi que d’autres pays non Schengen selon la formule choisie
  • Elle garantit une couverture d’au moins 30.000 euros (environ 33.000 USD) et jusqu’à 100.000 euros (environ 111.000 USD) selon la formule choisie
  • Elle prend en charge les frais éventuels liés aux soins de santé urgents, aux soins hospitaliers d’urgence, au rapatriement sanitaire et en cas de décès
  • Elle vous protège pendant toute la durée du séjour
  • Elle existe sous 3 formules qui proposent des garanties adaptées à votre voyage
  • Elle n’est pas chère. A partir de 20 € (formule Low Cost) ou 30 € (formule Europe Travel) pour un séjour d’une semaine
  • L’attestation en ligne est rapide à obtenir
  • Elle propose de rembourser le montant de l’assurance souscrite si votre demande de visa Italie a été refusée. Sous conditions

Que dois-je faire si je me blesse ou si je tombe malade en Italie ?

Ne paniquez pas ! Notre équipe d’experts s’engage à vos côtés 7/24.
En cas de souci de santé, qui pourrait engendrer des frais, contactez le centre d’appels d’AXA Schengen dont le numéro figure sur votre police d’assurance.
Vous devez leur communiquer :

  • le numéro de votre contrat qui commence par « SCH »
  • les coordonnées (téléphone et adresse) où vous êtes joignable - les coordonnées des personnes de contact localement
    le numéro de dossier qui est communiqué lors du premier appel

A retenir : si vous avez dû avancer des frais pour des soins médicaux, conservez les factures et pensez à les photographier pour les sauvegarder sur un cloud. Lors de votre demande de remboursement, après l’accord d’AXA ASSISTANCE, vous joindrez tous les justificatifs nécessaires à votre dossier.

Informations pratiques sur l’Italie

Capitale : Rome
Langue officielle : l’italien
Devise : l’Euro/€
Climat : continental à l’intérieur des terres et méditerranéen sur les côtes. La meilleure période pour visiter l’Italie est au printemps et en automne. En été, la température peut rapidement grimper jusqu’à 40 °C. Evidemment, visiter Venise en hiver reste un moment de poésie et on évite (un peu) la foule des beaux jours
Heure : l’heure d’hiver correspond à GMT + 1 et l’heure d’été à GMT + 2. Le passage à l'heure d'été a lieu le dernier week-end de mars et le passage à l'heure d'hiver a lieu le dernier week-end d'octobre Indicatif téléphonique : +39
 

Comment se rendre en Italie ?

  • En voiture : un vaste réseau d’autoroutes et de passages permet d’accéder facilement à l’Italie depuis plusieurs pays européens : Autriche, France, Suisse et Slovénie. Les autoroutes italiennes sont payantes et la vitesse maximale est de 130km/h par beau temps et 110km/h par temps de pluie. Les tunnels alpins sont souvent fermés en hiver à cause de la neige.
  • En avion : les principaux aéroports internationaux et intercontinentaux en Italie sont ceux de Léonard-de-Vinci, situé à Fiumicino près de Rome et l'aéroport Malpensa de Milan. Mais la plupart des aéroports italiens accueillent des vols internationaux.
  • En train : il est très facile d’accéder depuis plusieurs pays européens à la Péninsule italienne par la voie ferrée. De jour comme de nuit. L’arrivée à Venise au lever du soleil est une expérience inoubliable…
  • En car : à bord d’autobus confortables, vous pouvez vous rendre dans les plus grandes villes italiennes depuis un grand nombre d’agglomérations européennes. Les compagnies sont nombreuses à proposer de tels trajets : FlixBus, Busabout, BlaBlaBus…
  • En bateau : il est également possible de rejoindre de nombreux ports italiens par la mer. Depuis l’Espagne, la France, la Croatie, la Grèce, Malte, le Maroc, la Tunisie, la Slovénie…

Santé et vaccination : il est conseillé d’être à jour dans vos vaccinations diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP) ainsi que rubéole, oreillons et rougeole (surtout pour les enfants de moins d’un an et les femmes enceintes) Des cas de rage chez des animaux ont été rapportés dans certaines régions italiennes. Evitez de vous approcher des chiens et de chats errants. Il faut également savoir que l’Italie est un pays où la transmission par les moustiques de la "fièvre du Nil" est localement possible. Munissez-vous de répulsifs anti-moustiques

Sécurité : les vols à la tire sont fréquents dans les lieux touristiques et de transit (aéroports, gares…). Si vous en êtes victime, il faut déposer plainte auprès des services de police locaux (Carabinieri ou Polizia di Stato) Le risque volcanique et le risque sismique existent dans différentes régions du pays. L’Italie possède plusieurs volcans dont l’activité est surveillée : Vésuve, Etna, Stromboli.

Le saviez-vous ?

  • Dans les restaurants, le service du déjeuner se déroule, généralement, de 12h30 à 14h30 et celui du dîner de 19h30 à parfois 23h. Mais les horaires varient en fonction des régions
    Jours fériés : le calendrier italien en compte 12 auxquels il faut ajouter la fête du Saint patron de chaque grande ville
  • Le « Mai des monuments » ou « Maggio dei monumenti » à Naples : pendant un mois, la 3ème ville italienne offre aux visiteurs la possibilité de visiter gratuitement ses musées, ses sites historiques, ses monuments et d’assister à des spectacles