Comment obtenir un visa pour la Belgique depuis le Maroc ?

Si les 26 pays membres de l’espace Schengen permettent à leurs ressortissants de circuler librement au sein des frontières de cette zone, il n’en est pas de même pour les citoyens en provenance de pays non-membres.

Hormis pour certaines nations ayant mis en place un accord d’exemption de visa pour leurs ressortissants (Canada, Japon, Mexique, etc.), tous les voyageurs issus de pays hors zone Schengen doivent être en mesure de présenter leur visa dès leur entrée dans l’un des pays membres.

Ce titre de séjour doit être obtenu avant le départ, par le biais d’un formulaire de demande adressé auprès des services en charge de les délivrer.

Où adresser une demande de visa pour la Belgique Au Maroc ?

Afin d’adresser une demande de visa Schengen pour la Belgique, il faut en premier lieu récupérer un formulaire, le remplir correctement et l’adresser soit au consulat du pays de destination, soit à un centre TLS qui se chargera du traitement du dossier.

Le consulat de Belgique au Maroc

Adresse : 9 Rue Al Farabi, 20070 Casablanca, Maroc.
Courriel de contact : casablanca@diplobel.fed.be
Téléphone : +212(0) 522.43.17.80

Le consulat délègue généralement le traitement des demandes de visa à des centres TLS dont c’est le cœur d’activité. Ces derniers permettent d’entamer les démarches de demande en ligne.

Vous pouvez donc vous adresser directement auprès du centre TLS de Casablanca qui se chargera du traitement de votre dossier (be.tlscontact.com/ma/cas/index.php).

Les citoyens de nations du Maghreb souhaitant également suivre cette procédure pourront le faire par le biais de sites web dédiés à leur pays :

Quels justificatifs faut-il fournir pour une demande de visa en Belgique depuis le Maroc ?

  • Une photo d’identité récente, impérativement en couleur et sur fond blanc ou gris clair.
  • Une photocopie du passeport (dont la date de validité va au-delà de la période concernée par le voyage en question).
  • Lettre détaillant les raisons du voyage (tourisme, famille, etc.).
  • Attestation de réservation du billet d'avion aller-retour.
  • Justificatifs d’hébergement sur place (preuve d’hébergement par la famille, réservation d’hôtel, etc.).
  • Justificatifs financiers : documents (3 dernières fiches de salaire, relevé bancaire original, etc.) attestant de votre stabilité financière et de votre capacité à subvenir à vos besoins pendant la durée du séjour.
  • Attestation d’assurance voyage : cette couverture est obligatoire pour assurer la sécurité du voyageur.

Tous les originaux des documents demandés seront nécessaires. Pour tous les justificatifs exclusivement rédigés en arabe, une traduction devra être fournie dans certains cas. Lors du rendez-vous qui permet de finaliser la demande, veillez donc à vous munir de l’ensemble.

Précisez bien la raison qui vous pousse à voyager. Les entrées dans l’espace Schengen pour des raisons liées au travail ou aux études font l’objet d’une demande à part.

A noter : La demande de visa doit être faite au moins 90 jours avant le voyage. Si ce délai n’est pas respecté, votre visa pourrait vous être attribué pour une date ultérieure à celle prévue pour votre départ. Veillez à respecter ce délai.

Qui est tenu d’avoir un visa pour la Belgique ?

Tous les ressortissants marocains devront s’acquitter d’une demande de visa. Dans le cas d’un voyage en famille, veillez à préciser si des enfants vous accompagneront, car eux aussi doivent avoir un titre de séjour à leur nom.

  • Adulte : 80 €.
  • Enfant de 12 à 18 ans : 80 €.
  • Enfant de 6 à 11 ans : 40 €.
  • Enfant de moins de 6 ans : gratuit.

La gratuité du visa pour les enfants de moins de 6 ans ne signifie pas qu’ils en sont exemptés. Ils doivent également avoir un visa à leur nom.

L’ETIAS se chargera des contrôles aux frontières dès 2021

Pour l’ensemble de l’espace Schengen, dès 2021, c’est l’ETIAS (European Travel Information and Authorization System) qui aura la charge d’attribuer et de contrôler les titres de séjour permettant aux ressortissants étrangers de voyager en Europe. Comme le visa Schengen, cette autorisation d’évoluer au sein de l’espace Schengen sera valable pour un court séjour inférieur ou égal à 90 jours.

A noter : Dès 2021, même les citoyens de pays émanant de nations ayant conclu un accord d’exemption, seront tenus de faire une demande pour pénétrer dans la zone Schengen.