Tout savoir sur le visa type C

Pour avoir le droit d’entrer et de séjourner jusqu’à 3 mois dans l’espace Schengen, certains citoyens doivent obligatoirement être en possession d’un visa Schengen de catégorie C. Aujourd’hui, les voyageurs de 104 pays et entités sont concernés par cette obligation. Il existe plusieurs types de visas Schengen de type C ou de visa court séjour. Selon la catégorie délivrée, différentes restrictions s’appliquent au visa. On vous explique tout.

Visa Court séjour : mode d’emploi

Le visa C Schengen est le plus répandu et fait partie de la catégorie des Visas Schengen Uniformes (USV). Il est considéré comme un visa court séjour. À titre exceptionnel, il peut avoir une validité territoriale limitée à un ou plusieurs pays Schengen.

Visa Schengen type C : pour qui ?

Vous devez faire une demande de visa C France, de visa C Belgique ou visa C Suisse si vous êtes citoyen d’un pays (vérifiez la liste des pays concernés) nécessitant un visa obligatoire pour voyager dans l’espace Schengen. Vous n’êtes pas concerné si vous avez un titre de séjour (carte de séjour, carte de résident…) ou un visa de long séjour (visa Schengen type D).
Ce visa court séjour peut être accordé pour effectuer un voyage touristique, un voyage professionnel, une visite familiale et/ou d’amis, une formation courte (comme un stage), une activité rémunérée ponctuelle (artiste, sportif, mannequin, expert…) et après avoir obtenu une autorisation provisoire de travail.

Visa Schengen type C : pour quelle durée de séjour ?

La délivrance d’un visa court séjour Schengen permet à son titulaire d’effectuer sur une période globale de 180 jours en France ou dans un autre pays Schengen (à partir de la date de la première entrée sur le territoire Schengen) : soit un séjour ininterrompu de 90 jours maximum soit plusieurs séjours d’une durée cumulée de 90 jours maximum.
A la fin de ce délai, vous êtes dans l’obligation de quitter la zone Schengen.
Ce visa peut vous être livré pour plusieurs types d’entrées :

  • un visa à entrée unique ("1" sur la vignette de visa) : il autorise son titulaire à entrer une seule fois dans l’espace Schengen et pour une certaine période. Une fois l’Espace Schengen quitté, la validité du visa expire. Même si la durée autorisée à rester dans la zone n’est pas encore terminée.
  • un visa à double-entrée ("2" sur la vignette de visa) : il autorise son détenteur à entrer deux fois dans l’Espace Schengen pendant la période de validité de son visa. Il est donc possible de sortir de la zone Schengen et d’y entrer à nouveau pendant cette période. Après la seconde sortie, votre visa expire.
  • un visa à entrées multiples ("MULT" sur la vignette de visa) : ce visa multi-entrées permet à son titulaire d’entrer et de sortir un nombre illimité de fois de l’espace Schengen. Cette autorisation est toujours valable pour un maximum de 90 jours pour toute période de 180 jours.
    Le saviez-vous ? Depuis le mois de février 2020, le code des visas a été réactualisé par l’Union européenne. Il permet désormais et sous conditions, aux voyageurs fréquents ayant déjà reçu des visas de bénéficier d’une durée de validité de visa plus longue (jusqu’à 5 ans maximum).

Comment obtenir un Visa type C ?

Il faut s’adresser aux services consulaires (ambassade, consulat, organismes habilités) du pays Schengen où vous souhaitez vous rendre.
Si vous envisagez de vous déplacer dans plusieurs pays Schengen, vous devez faire votre demande auprès des services consulaires du pays dans lequel vous séjournerez le plus longtemps soit auprès des services consulaires du pays Schengen dont vous franchirez en premier la frontière.

Comment préparer un dossier de demande de visa C Schengen ?

Avant de vous rendre en personne au rendez-vous fixé par l’ambassade ou le consulat, vous devez remplir un formulaire de demande de visa. Selon les pays, il peut être rempli et signé en-ligne et envoyé par voie électronique. En fonction du nouveau code des visas, cette procédure devrait être prochainement harmonisée à tous les Etats Schengen.
En plus du formulaire dument rempli et signé, pour le visa C France, visa C Belgique ou visa C Suisse, vous devez joindre à votre dossier les documents suivants :

  • deux photos d’identité récentes (moins de 6 mois) identiques et aux normes
  • une photocopie du passeport + votre passeport (émis il y a moins de 10 ans avec une validité supérieure à 3 mois à la date d’expiration du visa demandé)
  • une lettre expliquant les raisons du voyage
  • une attestation de réservation du billet aller-retour du transport utilisé
  • des justificatifs d’hébergement sur place ou une attestation d’accueil
  • des justificatifs financiers prouvant votre subsistance
  • une attestation d’une assurance voyage : elle est obligatoire et doit, entre autres critères, garantir une couverture minimum de 30.000 €

Quels sont les délais et les tarifs pour un visa Schengen de type C ?

Vous pouvez désormais déposer votre dossier de demande de visa au plus tôt entre 3 et 6 mois avant un voyage et au plus tard 15 jours calendaires avant le voyage prévu dans l’espace Schengen. Les tarifs pour un visa Schengen sont les suivants :
Adulte : 80 €
Enfant de 12 à 18 ans : 80 €
Enfant de 6 à 11 ans : 40 €
Enfant de moins de 6 ans : gratuit

Est-ce qu’un mineur peut voyager seul dans l’espace Schengen ?

Oui. A condition que son dossier de demande de visa contienne : un certificat de naissance - le formulaire de demande signé par les deux parents - l’ordonnance du tribunal si l’un des parents a la garde du mineur et l’autorisation parentale notariée signée par les deux parents ou tuteurs.

Dois-je payer des frais de demande de visa si je viens en Europe dans le cadre d’un voyage scolaire ?

Non. La demande de visa est gratuite pour certaines catégories de voyageurs dont les élèves les étudiants et les professeurs-accompagnants lors d’un voyage scolaire dans l’espace Schengen qui ne dépasse pas 90 jours.

Peut-on prolonger son visa Schengen de type C ?

Un visa de court séjour est très rarement prolongé. Seul le pays Schengen qui l’a émis peut éventuellement et dans des cas exceptionnels accorder cette possibilité.