Comment obtenir un visa pour l’Italie depuis la Tunisie ?

A la différence des citoyens d’un des 26 pays membres de l’espace Schengen, un citoyen tunisien doit être muni d’un visa pour circuler librement au sein de cette zone.

La Tunisie ne faisant pas partie de l’espace Schengen et n’ayant conclu aucun accord d’exemption de visa pour ses ressortissants, ces derniers sont donc tenus de faire une demande préalable afin d’obtenir un titre de séjour valide pour leur voyage Italie.

Le visacourt séjour“ leur permet ainsi de séjourner jusqu’à 90 jours dans leur pays de destination.

Où et comment adresser sa demande de visa pour l’Italie en Tunisie ?

Pour un pays membre de l’espace Schengen, c’est généralement le consulat ou l’ambassade dudit pays qui se charge du traitement et de l’attribution de ce titre de séjour. Ces administrations délèguent souvent ce service à des structures dédiées, qui instruisent les dossiers de demande.

En Tunisie, seule l’ambassade d’Italie est présente à Tunis.

Ambassade d’Italie en Tunisie

  • Adresse : Rue de l’Alhambra, Tunis 1002, Tunisie.
  • Site web : ambtunisi.esteri.it/ambasciata_tunisi/it/
  • Téléphone : +216 71 892 231.

Pour réaliser les démarches nécessaires à l’obtention de votre visa, le site web suivant vous permettra de faire la demande et le dépôt de votre dossier en ligne:

  • avs.com.tn/

Suite au dépôt de votre demande, un rendez-vous sera alors pris pour déposer l’ensemble des pièces justificatives qui sont attendues pour l’attribution d’un visa Schengen.

Les citoyens d’autres pays Maghreb pourront utiliser les adresses suivantes pour également faire leur demande de visa.

Pour une demande de visa pour l’Italie en Algérie.

Pour une demande de visa pour l’Italie depuis le Maroc.

Quels documents seront nécessaires pour compléter la demande de visa ?

  • Une photo d’identité récente, impérativement en couleur et sur fond blanc ou gris clair.
  • Une photocopie du passeport (dont la date de validité va au-delà de la période concernée par le voyage en question).
  • Lettre détaillant les raisons du voyage (tourisme, famille, etc.).
  • Attestation de réservation du billet d'avion aller-retour.
  • Justificatifs d’hébergement sur place (preuve d’hébergement par la famille, réservation d’hôtel, etc.).
  • Justificatifs financiers : documents (3 dernières fiches de salaire, relevé bancaire original, etc.) attestant de votre stabilité financière et de votre capacité à subvenir à vos besoins pendant la durée du séjour.
  • Attestation d’assurance voyage : cette couverture est obligatoire pour assurer la sécurité du voyageur.

A noter : Hormis pour les pays ayant signé un accord d’exemption de visa, les pièces justificatives demandées pour obtenir un visa Schengen sont toujours les mêmes. Veillez à bien fournir les originaux des documents attendus, ainsi qu’une éventuelle traduction pour les documents exclusivement rédigés en arabe.

Si votre séjour relève de votre travail ou d’une carrière étudiante, veillez à le préciser lorsque vous faites la demande de formulaire, dès le départ. Les conditions d’attribution ne sont pas les mêmes en fonction de la nature du voyage.

Qui en Tunisie doit faire une demande de visa pour l’Italie

Quel que soit l’âge du voyageur, ce dernier doit être muni d’un visa à son nom pour pouvoir entrer dans la zone Schengen.
Le prix de ce visa varie en fonction de l’âge :

  • Adulte : 80 €.
  • Enfant de 12 à 18 ans : 80 €.
  • Enfant de 6 à 11 ans : 40 €.
  • Enfant de moins de 6 ans : gratuit.

Bien qu’il soit gratuit pour les enfants de moins de 6 ans, le visa est néanmoins nécessaire. Veillez à ce que chaque personne prenant part au voyage en Italie soit équipée de son titre de séjour valide, quel que soit son âge.

Sachez qu’il en est de même pour n’importe quel pays de l’espace Schengen, et que ce n’est pas exclusif de l’Italie.

L’ETIAS va contrôler l’entrée dans l’espace Schengen dès 2021

Si jusqu’à présent la procédure de demande de visa devait être adressée à un service dédié ou à un consulat, dès 2021 elle devra l’être à l’ETIAS (European Travel Information and Authorization System).

Ce système va gérer et réguler l’attribution et le contrôle des titres de séjour permettant aux étrangers de pénétrer le territoire européen. Tout citoyen d’un pays hors zone Schengen devra se rapprocher de l’ETIAS pour voyager en conformité avec les législations internationales.