Comment obtenir un visa pour l’Italie ?

visa_schengen_italy

Faut-il un visa pour aller en Italie ?

Vous envisagez de vous rendre en Italie pour voir de vos propres yeux le Colisée de Rome, pour rendre visite à des proches qui vivent à Turin, pour assister à un défilé de la Fashion Week de Milan, pour lézarder sur la plage de San Vito lo Capo ou pour suivre une conférence sur l’architecture à l’université Iuav de Venise ?
Quelle que soit la raison de votre projet, vous allez peut-être avoir besoin de faire une demande de visa pour l’Italie avant de savourer la Dolce Vita.
Il existe plusieurs types de visa pour l’Italie mais le plus courant et le plus demandé est le visa Schengen court séjour (type C). Ce visa uniforme permet à de nombreux ressortissants non-européens de circuler/séjourner pendant 90 jours maximum pour toute période de 180 jours (à compter de la date d’entrée) dans tout l’espace Schengen, dont fait partie l’Italie.
Suivez notre mode d’emploi.

Qui a besoin de faire une demande de Visa Schengen (type C) pour l’Italie ?

  • Les ressortissants des pays obligés d’avoir visa pour venir en Italie
    La plupart des ressortissants des pays non-européens (notamment les pays du Maghreb, d’Afrique, d’Asie, du Moyen-Orient, la Russie, l’Inde…) ont besoin d’obtenir un visa Schengen pour entrer en Italie.
    Pour savoir si vous êtes concerné par cette obligation, consultez la liste des pays soumis à cette condition.
     
  • Les ressortissants des pays qui n’ont pas besoin de visa pour venir en Italie
    Une cinquantaine de pays, comme les États-Unis, le Canada, le Royaume-Unis, le Mexique, le Brésil, l’Australie ou encore le Japon, ont signé un accord d’exemption de visa avec l’Union européenne. Ce qui signifie que leurs ressortissants n’ont pas besoin de visa pour entrer en Europe et donc en Italie si leur visite n’excède pas 90 jours. Ils doivent présenter un passeport valide.

ATTENTION ! Les résidents de ces pays qui sont également citoyens de pays soumis à l’obligation de visa doivent impérativement faire une demande de visa Schengen.

À SAVOIR : dès la fin de l’année 2022, tous les ressortissants des pays exemptés de visa Schengen devront obligatoirement faire une demande en ligne d’autorisation de voyage pour venir en Europe. Ils devront remplir un formulaire ETIAS (système européen d'information et d'autorisation)

Comment faire une demande de visa Schengen type C pour l’Italie ?

  • Quand faire votre demande ?
    La demande de visa Italie doit être effectuée au plus tôt 6 mois avant la date de départ et au plus tard 2 à 3 semaines avant le départ.
    Le traitement de la demande exige un délai minimum de 15 jours, mais il peut parfois prendre davantage de temps : de 30 à 60 jours.
     
  • Où faire votre demande ?
    Généralement, une demande de visa Schengen se fait auprès de l’ambassade ou du consulat du pays Schengen où vous souhaitez vous rendre.
    Il arrive cependant que les autorités consulaires externalisent ce service auprès d’organismes mandatés (tels que les centres de visa comme TLS, VFS, BLS…). Renseignez-vous auprès de l’ambassade ou du consulat d’Italie de votre lieu de résidence pour connaître précisément l’endroit où vous devrez vous rendre pour déposer votre dossier de demande.

 Ces pages peuvent vous aider à faire une demande de visa Italie depuis votre pays de résidence :

  • Pour obtenir un visa pour l’Italie depuis l’Algérie
  • Pour obtenir un visa pour l’Italie depuis le Maroc
  • Pour obtenir un visa pour l’Italie depuis la Tunisie  
     
  • Quels documents fournir pour faire une demande de visa pour l'Italie ?
    Les pièces justificatives exigées varient en fonction du demandeur et de l’objet de son voyage. Par conséquent, la liste ci-dessous n’est pas exhaustive mais vous donne un aperçu des documents généralement demandés.
    • Votre passeport : émis il y a moins de 10 ans avec une validité supérieure à 3 mois après la date d’expiration du visa. Il doit comporter 2 pages vierges
    • Titre de séjour le cas échéant
    • Un formulaire de demande de visa Schengen court séjour (dûment rempli et signé) 
    • Deux photos d’identité récentes, impérativement en couleur et sur fond blanc ou gris clair.
    • Lettre détaillant les raisons du voyage (tourisme, famille, etc.)
    • Attestation de réservation du billet de transport aller-retour
    • Justificatifs d’hébergement en Italie (attestation d'accueil, réservation d’hôtel, contrat de location etc.)
    • Justificatifs financiers : documents (fiches de salaire, relevés bancaires) prouvant votre capacité à subvenir à vos besoins pendant la durée du séjour
    • Une attestation d’assurance voyage: elle est obligatoire et doit remplir plusieurs critères pour être acceptée : couverture minimale de 30.000 € en cas de soins médicaux/hospitalisation, rapatriement médical. Elle doit être validée par tous les pays de la zone Schengen et être valable pendant toute la durée de validité du visa
    • Autorisation parentale ou du tuteur pour les mineurs
  • Combien coûte une demande de visa Schengen pour l’Italie ?
    Vous devez régler des frais de dossier (liés au traitement administratif de la demande). Le montant des droits doit être réglé au service des visas au moment du dépôt de la demande :soit en ligne si vous avez fait une pré-demande via une plateforme internet soit auprès du service auprès duquel vous avez déposé votre dossier.
    Ils ne sont pas remboursables même en cas de refus de visa.

    Le prix du visa Schengen varie en fonction de l’âge de la personne concernée :
    • adulte : 80 €
    • enfant de 12 à 18 ans : 80 €
    • enfant de 6 à moins de 12 ans : 40 €
    • enfant de moins de 6 ans : gratuit

À SAVOIR : certains prestataires extérieurs mandatés par les autorités consulaires peuvent exiger des frais de service en sus. Ils ne sont pas remboursables même en cas de refus de délivrance de visa.

Quelles sont les conditions d’entrée en Italie en période de Covid ?

En plus des documents de voyage obligatoires (passeport valide, visa, Etias, etc.) tous les voyageurs se rendant en Italie doivent se plier aux exigences d’entrée en vigueur pendant la crise sanitaire.
Selon les directives remontant au mois de mars 2022 *

  • ​​​​​​​Avoir rempli avant votre départ pour l’Italie un formulaire de traçabilité (Passenger Locator Form digitali – dPLF https://app.euplf.eu/#/ ). Un formulaire par adulte doit être rempli. Les mineurs accompagnés par une personne majeure peuvent figurer sur le formulaire de cet adulte.
  • Tout voyageur de plus de 6 ans doit présenter un pass sanitaire valide**, émis par les autorités sanitaires du pays de provenance.

* IMPORTANT ! Les modalités d’entrée peuvent varier en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter régulièrement le site du ministère italien de la santé qui réactualise régulièrement les informations. Vous pouvez également répondre à un questionnaire pour connaître les différentes modalités en fonction de votre situation.

** Un pass sanitaire valide consiste :

  •  soit à un schéma vaccinal complet reconnu par l’EMA (European Medicines Agency/ Agence européenne des médicaments) et est valable pendant 9 mois après la dernière dose.
  • soit à un certificat de rétablissement au Covid (test PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois)
  • soit à la présentation d’un résultat négatif d’un test antigénique de moins de 48 heures ou d’un test PCR de moins de 72 heures.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Qui a besoin d’un visa pour aller en Italie ?

Les ressortissants de nombreux pays non-européens sont soumis à l’obligation d’obtenir un visa pour se rendre en Italie qui fait partie de l’espace Schengen. Il faut vérifier si sa nationalité est concernée par cette obligation de visa Schengen. 
 

Où doit-on faire une demande de visa Schengen court séjour pour l’Italie ?

Pour faire une demande de visa de type C (séjour de moins de 90 jours pour toute période de 180 jours) - il faut faire sa demande auprès de l’ambassade ou du consulat d’Espagne situé dans votre lieu de résidence ou auprès d’un centre de visa externe habilité à recevoir les dossiers de demande. 

Combien coûte un visa court séjour pour l’Italie ?

Le tarif d’un visa Schengen pour l’Italie varie en fonction de l’âge du demandeur. Son montant s’élève à 80 euros pour toute personne de plus de 12 ans - 40 € pour les enfants de 6 à 12 ans et la demande est gratuite pour ceux de moins de 6 ans.