Différences entre autorisation ETIAS et visa Schengen

Vous envisagez de voyager en Europe pour voir de la famille, un rendez-vous d’affaires, faire du tourisme et découvrir les 1001 beautés du Vieux continent ou pour votre lune de miel…
Avant de boucler votre valise (en prenant soin d’y laisser un peu de place pour rapporter quelques souvenirs !), vous vous posez la question que tout globe-trotter averti doit se poser : "de quels papiers ai-je besoin pour franchir la frontière ?". Un visa européen ou un ETIAS, dont on entend parler depuis si longtemps ?

Rassurez-vous, on vous explique tout !

Visa Schengen : pour qui, comment et pourquoi ?

Pour entrer et circuler dans l’espace Schengen, les ressortissants d’une centaine de pays doivent obligatoirement faire une demande de visa de type C (également appelé visa Schengen) pour un court séjour en Europe (moins de 3 mois).

 Vérifiez si votre nationalité fait partie de la liste des pays concernés par cette exigence.

Ce document permet de voyager dans les 27 pays qui constituent cette zone européenne pendant une durée égale ou inférieure à 90 jours (pour toute période de 6 mois à compter de la date d’entrée).

Pour l’obtenir, il faut faire une demande auprès des autorités consulaires de l’État Schengen où vous souhaitez vous rendre et/ou dans lequel vous séjournerez le plus longtemps. Cette demande exige de présenter un dossier très complet avec de nombreux documents : un passeport valide, un formulaire dûment rempli, des pièces justificatives (attestations d’hébergement, preuves de moyens de subsistance, réservation de billet A/R, souscription obligatoire à une assurance voyage répondant à des critères précis …)

 Découvrez notre guide pratique et complet (formulaire, prix, procédure, délai d’obtention…) pour faire une demande de visa Schengen

ETIAS : c’est quoi ?

Actuellement les ressortissants d’une soixantaine de pays (États-Unis, Canada, Japon, Royaume-Uni…) sont exemptés de visa pour entrer et séjourner dans l’espace Schengen. À condition que leur séjour n’excède pas 90 jours et qu’ils soient en possession d’un passeport valide.

Mais les choses vont bientôt changer. Les autorités européennes sont en train de mettre en place un nouveau système électronique de demande d’exemption de visa d’entrée pour ces voyageurs. Cette procédure nommée ETIAS (European Travel Information and Authorisation System ou Système européen d'Information et d'Autorisation concernant les Voyages) vise à renforcer la protection des frontières extérieures de l’Union européenne et de la zone Schengen.

À l’image de ses cousins américains (respectivement ESTA et AVE), l’ETIAS va permettre aux autorités d’identifier, avant leur arrivée sur le territoire, les personnes susceptibles de présenter un risque (crime, terrorisme, sanitaire…). Ce système de vérification en amont devrait également prévenir l’immigration illégale et réduire l’attente lors des contrôles aux frontières.

À retenir : La principale différence entre une autorisation ETIAS et un visa Schengen est que ce dernier est délivré individuellement dans chaque pays Schengen par les autorités compétentes alors que la délivrance de l’ETIAS, qui n’est pas un visa, sera automatisée et centralisée à travers l'ensemble de l'espace Schengen et de l’UE.

ETIAS : qui en a besoin ?

Vous vous demandez bien évidemment si vous ou l’un de vos proches devra obtenir une telle autorisation pour venir en Europe…

Pour le savoir vous pouvez consulter ci-dessous la liste des pays concernés par l’ETIAS * :
 

  • Albanie
  • Antigua-et-Barbuda
  • Argentine
  • Australie
  • Bahamas
  • Barbade
  • Bosnie-Herzégovine
  • Brésil
  • Brunei
  • Canada
  • Chili
  • Colombie
  • Corée du sud
  • Costa Rica
  • Dominique Émirats arabes unis
  • États-Unis d’Amérique
  • Géorgie
  • Grenade
  • Guatemala
  • Honduras
  • Île Maurice
  • Îles Marshall
  • Îles Salomon
  • Israël
  • Japon
  • Kiribati
  • Malaisie
  • Mexique
  • Micronésie
  • Moldavie
  • Monténégro
  • Nicaragua
  • Nouvelle-Zélande
  • Palaos
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • République de Macédoine du Nord
  • Royaume-Uni
  • Salvador
  • Samoa
  • Serbie
  • Seychelles
  • Singapour
  • Saint-Christophe-et-Niévès
  • Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  • Sainte-Lucie Taïwan
  • Timor oriental
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela


* Liste publiée sur le site officiel de l’Union européenne (septembre 2023)

Dans quels pays pourra-t-on voyager avec l’ETIAS ?

Pour le moment, 30 pays européens* (donc pas uniquement les pays Schengen !) exigeront des ressortissants exemptés de visas d’obtenir une autorisation électronique de voyage. Il s’agit des États suivants :

  • Allemagne
  • Autriche
  • Belgique
  • Bulgarie
  • Chypre
  • Croatie
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Hongrie
  • Islande
  • Italie
  • Lettonie
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Norvège
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • République tchèque
  • Roumanie
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Suède
  • Suisse

* Cette liste publiée sur le site officiel de l’Union européenne est susceptible d’être modifiée.

À Retenir

  1. Une autorisation ETIAS vous permettra donc de voyager dans 30 pays européens. Une bonne nouvelle pour ceux qui envisagent de faire un Euro-trip !
     
  2. Comme vous l’avez peut-être remarqué, l’Irlande (pays membre de l’UE et non membre de Schengen) n’y figure pas. Elle envisage de continuer d’appliquer sa propre politique de conditions d’entrée sur son territoire

Comment faire une demande d’ETIAS ?

Contrairement à la procédure pour un visa Schengen, qui implique de prendre rendez-vous en personne dans un centre de visa, une ambassade ou un consulat, celle concernant l’autorisation électronique de voyage en Europe sera plus simple et plus rapide.
Nul besoin de se déplacer car il s’agit d’une demande d’ETIAS en ligne. Elle se fera sur le site officiel de l’Union européenne.

Bon à savoir
Vous pouvez demander l'autorisation ETIAS vous-même ou autoriser quelqu'un d'autre à le faire pour vous. Et vice-versa. Il peut s'agir d'un ami, d'un membre de votre famille ou d'un intermédiaire (comme une agence de voyage).

Quand faudra-t-il faire une demande d’ETIAS ?

Les autorités européennes recommandent vivement de faire une demande ETIAS avant d'acheter un billet d’avion ou de transport et/ou de réserver vos hébergements. Si la grande majorité des requêtes sont approuvées très rapidement (généralement en quelques minutes), certains d’entre elles exigent une étude plus approfondie et des documents ou informations supplémentaires peuvent être réclamés. Le délai d’obtention de l’ETIAS peut alors être plus long.

Quels documents et informations sont demandés pour l’ETIAS ?

1. Lorsque vous ferez votre demande en ligne d’ETIAS électronique, vous devrez être muni des documents suivants :

  • un passeport de moins de 10 ans et valable plus de 3 mois après la date à laquelle vous avez prévu de quitter l’Europe
  • une carte de crédit ou de débit pour régler en ligne les frais de l’autorisation

À savoir : En fonction de votre nationalité, votre document de voyage doit répondre à certains critères pour être accepté. Pour en savoir plus, veuillez consulter la page mise en ligne sur le site officiel d’ETIAS (version française accessible).

2. Au cours de votre demande, vous devrez répondre à quelques questions et donner les renseignements suivants :

  • des informations personnelles : nom, prénom(s), date et lieu de naissance, nationalité, adresse de domicile, adresse Email, numéro de téléphone…
  • les détails figurant sur votre passeport/document de voyage
  • votre niveau d’étude et votre profession au moment de la demande
  • le pays européen où vous envisagez de vous rendre en premier
  • des informations concernant d'éventuelles condamnations pénales, des voyages dans des zones de guerre ou de conflit ou si vous avez récemment fait l'objet d'une décision vous obligeant à quitter le territoire de n’importe quel pays

Combien coûte l’ETIAS ?

Le prix de l’ETIAS est de 7 €.
L’ETIAS est gratuit pour:

  • les mineurs (moins de 18 ans)
  • les personnes de plus de 70 ans
  • les membres de famille de citoyens européens ou de ressortissants de pays tiers disposant du droit de circuler librement dans l’Union européenne Bon à savoir Si votre demande d’ETIAS est refusée, vous ne serez pas remboursé

Quelle est la durée de validité de l’ETIAS ?

Une fois obtenue, cette autorisation électronique de voyage est valide 3 ans ou jusqu’à l’expiration de votre passeport. Ce qui signifie que pendant ce délai vous n’aurez pas besoin d’en solliciter une nouvelle à chaque fois que vous envisagerez de venir en Europe.

Quand entrera en vigueur l’ETIAS ?

C’est LA question du moment car sa mise en œuvre a été reportée à plusieurs reprises. Annoncé en 2021, puis en 2023 pour être reporté à 2024, l’ETIAS devrait devenir obligatoire à partir de 2025, selon de récentes informations.
Cette date de mise en application a notamment été annoncée par le Ministère des Affaires étrangères français et le Secrétariat d’État aux migrations suisse.

N’oubliez pas de protéger vos séjours en Europe en souscrivant une assurance voyage adaptée à vos besoins et répondant (en plus !) à tous les critères pour obtenir un visa Schengen !

Quel est le délai de réponse pour une demande d’ETIAS ?

Le processus devrait être rapide et la plupart des demandeurs recevront leur autorisation de voyage ETIAS en quelques minutes ou dans un délai maximum de 96 heures. Mais certains cas peuvent exiger un temps plus long (informations incomplètes - situations à étudier…) et il faudra alors patienter jusqu’à 30 jours avant d’obtenir une réponse.

Comment savoir si ma demande ETIAS a été acceptée ?

Vous recevrez un Email à l’adresse électronique que vous avez renseignée lors de votre demande.

Devra-t-on imprimer son ETIAS pour la présenter à l’enregistrement et aux autorités ?

Ce ne sera pas utile car votre autorisation de voyage en Europe a été enregistrée dans le système auquel ont accès le personnel d’enregistrement des transporteurs ainsi que les gardes-frontières.

Que faire si ma demande d’ETIAS a été refusée ?

La raison du refus de votre demande d’autorisation ETIAS sera indiquée dans le message que vous recevrez. En fonction de la raison précisée vous pourrez faire appel de la décision ou ajuster votre demande et essayer de nouveau.

Dois-je faire une demande d’autorisation ETIAS si j’ai déjà un visa Schengen ?

Si vous avez un visa Schengen valide vous n’aurez pas besoin d’une autorisation ETIAS pour entrer et circuler dans la zone Schengen.