Différences entre autorisation ETIAS et visa Schengen

Vous envisagez de vous rendre dans l’espace Schengen pour un séjour de moins de 90 jours et vous vous posez des questions sur les formalités obligatoires. Allez-vous avoir besoin de faire une demande de visa Schengen ou d’une autorisation ETIAS, ce nouveau système opérationnel dès 2021 ? La réponse dépend, entre autres, de votre nationalité. Rassurez-vous, on vous explique tout sur ces deux laissez-passer.

Visa Schengen : pour qui, comment et pourquoi ?

Le Visa Schengen est un document officiel et obligatoire pour de nombreux ressortissants non-européens qui permet de voyager dans les 26 pays faisant partie de l’espace Schengen. Vérifiez si votre nationalité fait partie de la liste des pays concernés par cette exigence.
Pour obtenir ce visa, il faut faire une demande auprès des autorités consulaires de l’Etat Schengen où vous souhaitez vous rendre et/ou dans lequel vous séjournerez le plus longtemps.
Cette demande exige de présenter un dossier très complet avec de nombreux documents : un passeport valide, un formulaire dûment rempli, des pièces justificatives (attestations d’hébergement, de moyens de subsistance, de réservation de billet A/R, de souscription à une assurance voyage…) Une fois obtenu, ce sésame offre la possibilité de franchir les frontières des autres pays membres Schengen sans avoir à demander de nouvelle autorisation.
Il existe plusieurs types de visas Schengen mais le plus courant (court séjour-type C) permet de circuler/séjourner pendant 90 jours maximum dans une période de six mois à compter de la date d’entrée.

ETIAS : qu’est-ce c’est ?

Jusqu’à présent, les ressortissants d’une soixantaine de pays étaient exemptés de visa pour entrer et séjourner dans l’espace Schengen à condition que leur séjour ne dépasse pas 90 jours pour toute période de 180 jours et qu’ils soient en possession d’un passeport valide.
Mais à partir de 2021, les choses vont quelque peu changer. La Commission européenne est en train de mettre en place un nouveau système électronique de demande d’exemption de visa d’entrée pour ces voyageurs.
Cette procédure nommée ETIAS (European Travel Information and Authorisation System ou Système européen d'Information et d'Autorisation concernant les Voyages) vise à renforcer la protection des frontières extérieures de l’Union européenne et de la zone Schengen.
A l’image de son cousin américain, l’ESTA, l’ETIAS va permettre aux autorités d’identifier, avant leur arrivée sur le territoire, les personnes susceptibles de présenter un risque (crime, terrorisme, sanitaire…). Ce système de vérification en amont devrait également prévenir l’immigration illégale et réduire l’attente lors des contrôles aux frontières.
La principale différence entre une autorisation ETIAS et un visa Schengen est que ce dernier est actuellement délivré individuellement dans chaque pays Schengen par les autorités compétentes alors que l’ETIAS, qui n’est pas un visa, sera automatisée et centralisée à travers l'ensemble de l'espace Schengen.

ETIAS : qui est concerné ?

Les ressortissants de certains pays non UE qui étaient jusqu’à présent exemptés de visa et qui souhaiteront se rendre dans l’espace Schengen pour faire un séjour touristique ou d’affaire de moins de 90 jours devront obligatoirement remplir une demande en ligne d’ETIAS, à partir de 2021.

ATTENTION ! La liste des pays concernés par une demande obligatoire d’ETIAS n’est pas encore finalisée. D’autres pays sont susceptibles d’être ajoutés.
Actuellement, elle concerne les Etats suivants :

Albanie
Andorre
Antigue-et-Barbude
Argentine
Australie
Bahamas
Barbade
Bosnie-Herzégovine
Brésil
Brunei
Canada
Chili
Colombie
Corée du sud
Costa Rica
Dominique
Emirats arabes unis
Etats-Unis d’Amérique
Géorgie
Grenade
Guatemala
Honduras
Île Maurice
Îles Marshall
Îles Salomon
Israël
Japon
Kiribati
Malaisie
Mexique
Micronésie
Moldavie
Monténégro
Nicaragua
Nouvelle-Zélande
Palaos
Panama
Paraguay
Pérou
République de Macédoine du Nord
Salvador
Samoa
Serbie
Seychelles
Singapour
Saint-Christophe-et-Niévès
Saint-Vincent-et-les-Grenadines
Sainte-Lucie
Taïwan
Timor oriental
Tonga
Trinité-et-Tobago
Tuvalu
Ukraine
Uruguay
Vanuatu
Venezuela

Et le Royaume-Uni ? Concernant la situation des Britanniques, il faudra attendre l’avancée des négociations avec l’UE suite au Brexit pour savoir si les citoyens du Royaume-Uni bénéficieront d’une exemption de visa et/ou s’ils devront faire une demande d’autorisation ETIAS.

ETIAS : comment faire votre demande

Le formulaire de demande de l'autorisation de voyage ETIAS sera disponible en ligne et le remplir ne devrait pas excéder 10 minutes par personne.
Vous aurez besoin : d’un passeport valide et biométrique de préférence, d’une adresse e-mail et d’une carte de crédit ou de débit pour régler les frais (7€ par personne).
Parmi les informations demandées, vous devrez remplir les champs suivants en répondant honnêtement :

  • Nom et prénom complets
  • Date et lieu de naissance
  • Adresse actuelle
  • Informations sur vos parents
  • Détails sur votre passeport et votre nationalité

Vous devrez également répondre à des questions relatives aux sujets suivants :

  • Itinéraire de voyage (Etat Schengen où la première entrée est prévue)
  • l’auto-évaluation de votre état de santé
  • Consommation de drogues
  • Terrorisme
  • Trafic d’êtres humains
  • Voyages dans des zones de conflit
  • Casier judiciaire
  • Historique professionnel
  • Voyages antérieurs en Europe
  • Informations de sécurité

Après avoir réglé les frais qui confirment votre demande, votre candidature sera contrôlée par les différentes bases de données de sécurité internationales. Vous serez informé de la décision au plus tard 96 heures après avoir soumis votre formulaire. Un courriel vous sera envoyé et vous devrez imprimer votre autorisation de voyage ETIAS que vous présenterez lors des différents contrôles aux frontières.
Une autorisation ETIAS a une validité de 3 ans.
Le système ETIAS devrait être pleinement opérationnel vers la fin de l'année 2021.

Est-ce que les enfants doivent régler des frais de demande d’autorisation ETIAS ?

Si les adultes devront régler 7 € | les personnes de moins de 18 ans seront - elles - exemptées de frais pour une demande d’autorisation ETIAS. Pour les mineurs - la demande devra être remplie par les tuteurs légaux.

Que faire si ma demande ETIAS est refusée ?

La raison du refus de votre demande d’autorisation ETIAS sera indiquée dans le message que vous recevrez. En fonction de la raison précisée vous pourrez faire appel de la décision ou ajuster votre demande et essayer de nouveau.

Dois-je faire une demande d’autorisation ETIAS si j’ai déjà un visa Schengen ?

Non. Si vous avez un visa Schengen valide vous n’aurez pas besoin d’une autorisation ETIAS pour entrer et circuler dans la zone Schengen