Visa Schengen : comment le prolonger ?

"Tout ce qui n’est que suffisant ne suffit jamais". Ce constat de Marivaux dans Le Paysan parvenu illustre parfaitement ce que peut ressentir parfois un titulaire de visa Schengen court séjour. Une fois sa demande de visa Schengen acceptée, il réalise que la durée de validité de son laissez-passer ne suffit plus. Par envie ou par besoin, il souhaite alors rester plus longtemps.
S’il est possible de faire une demande de prolongation d’un visa Schengen, il faut savoir que cette prorogation ne peut être accordée qu’à titre exceptionnel. Seuls certains motifs sont pris en considération par les autorités compétentes et il faut respecter les conditions prévues par cette procédure particulière. Voici notre mode d’emploi.

À lire : La France prolonge exceptionnellement les titres de séjour des étrangers de 6 mois face à la crise sanitaire mondiale.

Les motifs qui justifient la demande de prolongation d’un visa Schengen

Un visa peut être prolongé si vous avez séjourné moins de 90 jours dans la zone Schengen sur la dernière période de 180 jours et si vous n’avez pas dépassé la durée de validité de votre visa.
Les conditions d’octroi d’une prorogation d’un visa Schengen sont très strictes et votre motif de demande doit être sérieux et présenter un caractère imprévisible.
Parmi les motifs invoqués et laissés à la libre appréciation des autorités compétentes, on note :

  • un motif de force majeure : vous ne pouvez rentrer immédiatement dans votre pays d’origine suite à des événements graves qui y sont survenus lors de votre séjour dans la zone Schengen : catastrophes naturelles (éruption volcanique, séisme…), conditions climatiques extrêmes, troubles politiques majeurs (guerre, émeute…).
    A savoir : la modification ou la suppression tardive par un transporteur (compagnies aérienne, maritime…) d’un trajet en raison de conditions météorologiques particulières ou d'une grève, peuvent être considérées comme une raison de force majeure
  • un motif humanitaire : il est lié à la situation personnelle du demandeur de prolongation de visa Schengen.
    Il peut concerner des raisons médicales : vous, ou un membre de votre famille qui vous accompagne, rencontrez un problème grave de santé et votre ou son état ne vous/lui permet pas de voyager.
    Il peut également s’agir d’un événement familial concernant un membre de votre famille proche (1er degré) et vivant dans un Etat Schengen : maladie grave, décès et parfois un mariage qui n’avait pas été prévu
  • un motif professionnel : cela peut être le cas lorsque la conclusion d’un contrat n’a pu intervenir dans les délais prévus

Quelle est la procédure pour demander une prolongation de visa Schengen ?

Quand et où faire votre demande de prolongation de visa ?

- Quand ?

Il est impératif de déposer votre demande de prorogation de visa avant la fin de sa période de validité et/ou de la durée de votre séjour inscrites sur votre visa Schengen.

- Auprès de qui ?

Pour une prorogation d’un visa de court séjour de catégorie «C», vous devez la demander auprès des autorités compétentes du Pays Schengen où vous vous trouvez. Les services habilités à recevoir ce type de demande varient en fonction de l’Etat membre : service des étrangers, service de l’immigration… En France, par exemple, vous devez faire votre demande auprès de la Préfecture.
Pour une prorogation d’un visa à validité territoriale limitée (VTL), vous devez la faire auprès des autorités compétentes du Pays Schengen pour lequel il a été émis.

Quelles sont les formalités à remplir pour une demande de prolongation de visa Schengen ?

La procédure varie sensiblement en fonction des pays Schengen. Renseignez-vous directement auprès des autorités compétentes pour connaître en détail leurs conditions.
Généralement, vous devrez joindre à votre dossier de demande les documents suivants :

  • un formulaire de demande de prolongation de visa, délivré par la Préfecture, correctement rempli et signé
  • votre passeport où figure le visa Schengen avec lequel vous êtes entré
  • une demande écrite et argumentée
  • une ou deux photos d’identité aux normes 
  • des justificatifs concernant le motif de votre demande : certificat d'un hôpital ou du médecin traitant (avec mentions du caractère fortuit de l'affection, l'impossibilité de retour et la durée prévisible du traitement), attestation de l’employeur (avec mention du nombre de jours supplémentaires sollicités), certificat médical ou de décès d’un membre de la famille proche
  • des justificatifs de moyens de subsistance couvrant l’éventuelle prolongation de votre séjour, une attestation d’hébergement
  • l’attestation de réservation d'un nouveau billet d'avion pour le retour
  • justificatif prouvant que le demandeur a souscrit ou prolongé une assurance voyage qui couvre la prolongation de la durée du séjour

Vous devez également régler des frais de demande de prolongation de visa qui s’élèvent à 30 €.
Vous pouvez être exempté de frais si votre demande est motivée par une raison de force majeure.

A savoir : vous devez parfois prendre rendez-vous avec les autorités compétentes pour déposer en personne votre dossier et serez peut-être obligé de passer un entretien avec un agent des services concernés. Renseignez-vous directement auprès des autorités du Pays Schengen où vous souhaitez faire votre demande.

En attendant que votre requête soit examinée (la durée de traitement varie de quelques jours à un mois), vous êtes autorisé à séjourner légalement dans le pays Schengen où vous avez déposé votre demande.
Si la réponse est positive, vous êtes autorisé à rester et devez respecter la nouvelle période de validité de votre visa.
Si la réponse est négative, vous devez quitter la zone Schengen avant l'échéance de votre visa ou dans les deux jours qui suivent l’obtention de votre réponse.

Puis-je faire prolonger mon visa Schengen si j’ai envie de poursuivre ma visite touristique ?

Non. S’il est possible de demander une prorogation exceptionnelle de votre visa Schengen - son octroi exige que votre demande soit justifiée par des motifs sérieux et relevant d’un caractère imprévisible. La simple envie de poursuivre une escapade touristique n’en est pas un.

Quels sont les risques si je reste sur le territoire Schengen au-delà de la validité de mon visa ?

Vous vous trouverez en situation irrégulière. Vous risquez de devoir verser une amende/de quitter le territoire et/ou de faire l’objet d’un signalement lors de la sortie de l’espace Schengen. A l’avenir - les consulats traiteraient vos éventuelles demandes ultérieures de visa en tenant compte de votre séjour irrégulier sur le territoire Schengen.

Est-ce qu’une demande de prolongation de visa Schengen est payante ?

Oui. Des frais de demande d’examen de votre dossier sont exigés. Mais si le motif de votre demande est considéré de « force majeure » vous pouvez être exempté de ces frais.