Comment obtenir un visa pour l’Espagne ?

Si les citoyens de l’espace Schengen peuvent voyager, travailler et circuler librement munis de leur simple carte d’identité au sein des 26 pays Schengen, il n’en est pas de même pour les ressortissants étrangers, qui eux devront faire une demande de visa et être en possession d’un passeport valide pour pénétrer cet espace.

Pour tout voyageur ne dépendant pas de cette zone et souhaitant visiter l’Espagne, il sera donc nécessaire d’obtenir un visa Schengen lui permettant de circuler durant une période de 90 jours sur le territoire espagnol.

Ce visa permet de voyager et de séjourner librement durant sa période de validité, mais il ne permet pas de travailler ni d’étudier. Il s’agit donc d’un titre de séjour permettant d’encadrer la présence de ressortissants étrangers (essentiellement touristes) sur le territoire européen.

Qui est tenu de faire une demande de visa pour un séjour en Espagne ?

Le pays de résidence d’une personne va conditionner l’obtention d’un visa. En effet, il ne s’agit pas simplement d’être ressortissant d’un pays hors Union européenne pour être tenu de fournir ce document.

  • Personne pour qui l’obtention d’un visa est obligatoire : La majorité des ressortissants non-européens seront tenus d’en faire la demande pour obtenir le visa pour circuler au sein de l’espace Schengen. La durée de leur séjour ne devra pas excéder 90 jours et ne devra pas concerner le travail. Ce visa est avant tout destiné aux personnes effectuant un voyage touristique.
  • Personne n’étant pas tenu d’obtenir un visa pour pénétrer l’espace Schengen : Certains accords internationaux peuvent prendre le pas sur l’obligation de visa, dans la mesure où le voyage ou le séjour dans la zone Schengen n’excèdera pas 90 jours. Les Etats-Unis, le Japon ou encore le Canada ont signé un accord exemptant leurs citoyens d’obtenir le fameux visa Schengen.

A noter : tout ressortissant d’un pays non-membre de l’espace Schengen et dont le pays de résidence n’a pas signé l’accord qui exempte ses citoyens de visa pour l'Espagne, sera tenu de pouvoir présenter ce document. Il est donc primordial de se renseigner quant à l’obligation d’obtenir ou non ce visa.

Comment obtenir un visa pour l’Espagne ?

La demande de visa Espagne et le dépôt des documents nécessaires doivent être faites dans le pays d’origine du voyageur. Ce dernier devra en effectuer la demande au maximum 3 mois avant le départ. Le traitement de ces documents demande un délai minimum de 15 jours, mais il peut parfois tarder davantage (de 30 à 60 jours).

Il nécessaire de s’acquitter du montant des droits dès la demande de visa.

En fonction de l’âge de la personne concernée, le prix du visa Espagne peut varier :

  • Adulte : 80 € (depuis 2020)
  • Enfant de 12 à 18 ans : 80 €.
  • Enfant de 6 à 11 ans : 40 €.
  • Enfant de moins de 6 ans : gratuit.

Quels sont les papiers à fournir pour obtenir un visa pour l'Espagne ?

  • Un formulaire de demande de visa « court séjour » (dûment rempli et signé).
  • Une photo d’identité récente, impérativement en couleur et sur fond blanc ou gris clair.
  • Une photocopie du passeport (dont la date de validité va au-delà de la période concernée par le voyage en question).
  • Lettre détaillant les raisons du voyage (tourisme, famille, etc.).
  • Attestation de réservation du billet d'avion aller-retour.
  • Justificatifs d’hébergement sur place (attestation d'accueil, réservation d’hôtel, etc.).
  • Justificatifs financiers : documents (fiches de salaire, etc.) attestant de votre capacité à subvenir à vos besoins pendant la durée du séjour.
  • Attestation d’assurance voyage: cette couverture est obligatoire pour assurer la sécurité du voyageur.

Où prendre le rendez-vous pour le visa ?

Le rendez-vous peut être fixé en ligne via le site internet du centre de traitement des demande de visa BLS.

Est-ce que la 1ère entrée dans l’espace Schengen doit obligatoirement être l'Espagne?

Les passagers détenteurs de visas Schengen délivrés par un État membre compétent de l’Union Européenne, ont l’obligation d’effectuer leur première entrée dans l'État qui a délivré le visa.

En 2021, l’ETIAS va encadrer l’entrée en Espagne et dans l’espace Schengen

On dénombre 61 pays dont les ressortissants ne sont pas tenus d’obtenir un visa pour pénétrer dans l’espace Schengen dans le cadre de courts séjours (moins de 90 jours).

Toutefois, dès 2021, les citoyens desdits pays seront néanmoins tenus d’effectuer une demande en fournissant certains documents auprès de l’ETIAS. Ce dispositif est en quelque sorte l’équivalent de l’ESTA aux Etats Unis.

ETIAS : European Travel Information and Authorization System - Système européen d’information et d’autorisation relatifs aux voyages.

Ce dispositif vise à contrôler et évaluer le bon droit de chaque voyageur de séjourner provisoirement au sein de l’espace Schengen. En fonction des résultats obtenus après analyse du dossier et des informations fournies, le voyageur sera autorisé ou non à pénétrer dans l’un des pays dépendant de la zone Schengen.

L’organisme en charge de l’analyse des informations ne délivrera le visa qu’après avoir mené une investigation et un contrôle de toutes les informations soumises. Il sera donc primordial d’être honnête et de s’assurer de répondre à tous les critères attendus avant d’en faire la demande.

Une fois obtenu, ce document sera valable pour une durée de trois ans, ou jusqu’à la date limite de validité du passeport (si inférieure à 3 ans). Pour s’acquitter de cette formalité, il en coûtera 7 euros pour un adulte, tandis que la démarche sera gratuite pour un enfant.

Quelles nationalités sont soumises à l’obligation de visa Schengen pour venir en Espagne ?

La majorité des ressortissants non-européens doivent faire une demande pour obtenir un visa pour circuler au sein de l’espace Schengen dont fait partie l’Espagne. Vérifiez si votre nationalité est concernée par cette obligation.

Combien coûte un visa Schengen pour l’Espagne ?

Le tarif du visa Schengen varie en fonction de l’âge du demandeur. Son montant s’élève à 80 euros pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans. 40 € pour les enfants de 6 à 12 ans et il est gratuit pour les enfants de moins de 6 ans.

Où faut-il déposer sa demande de visa pour l’Espagne ?

Si votre nationalité nécessite l’obtention d’un visa pour entrer en Espagne et selon votre lieu de résidence vous devrez déposer votre demande de visa soit auprès de l’ambassade ou du consulat d’Espagne soit auprès d’un centre de visa habilité à recevoir les dossiers qui les transmettra aux autorités consulaires espagnoles.