Comment obtenir un visa pour l'Italie en Algérie ?

Comme pour l’ensemble des 26 pays membres de l’espace Schengen, pénétrer en Italie pour un ressortissant algérien demande l’obtention d’un visa italien. Ce document permet de circuler au sein des frontières du pays pour une durée déterminée (court séjour : 90 jours). Certains pays ont signé un accord d’exemption, permettant à leurs citoyens de ne pas avoir à effectuer de demande de visa (Japon, Canada, Mexique, etc.).

Il est nécessaire pour chaque Algérien souhaitant se rendre dans un pays de l’espace Schengen d’être muni du précieux sésame pour être en conformité avec la réglementation régissant leur circulation.

Où et comment faire sa demande de visa Schengen en Algérie ?

Bien qu’il soit possible de se rapprocher d’un consulat italien pour obtenir le formulaire à remplir et déposer tous les justificatifs nécessaires, les demandeurs sont souvent orientés vers un centre TLS. Ces centres sont dédiés à ce type de formalités et se chargent de l’instruction des dossiers de demande.

Voici quelques références utiles pour adresser votre demande de visa :

L’ambassade d’Italie en Algérie

A défaut de consulat présent sur le territoire, les algériens peuvent se rapprocher de l’ambassade d’Italie pour se renseigner quant aux démarches à effectuer.

  • Adresse : 18 Rue Mohamed Amellal Ouidir, El Biar, Algérie.
  • Site web : ambalgeri.esteri.it/ambasciata_algeri/it/
  • Téléphone : +213.21.793.435

Pour tous les Algériens préférant s’acquitter des démarches nécessaires en ligne, le lien suivant leur permettra de contacter directement le centre TLS en charge du traitement des dossiers de demande de visa :

  • it.tlscontact.com/dz/alg/index.php

La prise de rendez-vous est gratuite pour un visa touristique, doit se faire en s’inscrivant au préalable sur le site TLScontact ou au: +213770333339. Vous pourrez obtenir le dossier de demande de visa ainsi que le formulaire à remplir pour qu’elle soit traitée par la suite. Pour les ressortissants d’autres pays du Maghreb, les adresses suivantes seront utiles :

Quels documents et justificatifs sont nécessaires pour votre demande de visa pour l’Italie ?

Notez que ces démarches sont les mêmes pour tous les voyageurs étrangers à la zone Schengen. Notez également que ces justificatifs sont ceux exigés dans le cadre d’une demande d’un visa “court séjour“ (90 jours max).

  • Une photo d’identité récente, impérativement en couleur et sur fond blanc ou gris clair.
  • Une photocopie du passeport (dont la date de validité va au-delà de la période concernée par le voyage en question).
  • Lettre détaillant les raisons du voyage (tourisme, famille, etc.).
  • Attestation de réservation du billet d'avion aller-retour.
  • Justificatifs d’hébergement sur place (preuve d’hébergement par la famille, réservation d’hôtel, etc.).
  • Justificatifs financiers : documents (fiches de salaire, etc.) attestant de votre capacité à subvenir à vos besoins pendant la durée du séjour.
  • Attestation d’assurance voyage : cette couverture est obligatoire pour assurer la sécurité du voyageur.

Vous devrez présenter l’original de chacun des justificatifs qui vous seront demandés. Présentez également une traduction pour les documents exclusivement rédigés en arabe. A noter : Si votre visa concerne un voyage relatif à votre travail ou pour études, précisez-le. Le dossier et les formalités diffèrent en fonction de la nature du voyage. Ne vous trompez pas.

Quel est le prix du visa pour l’Italie depuis l'Algérie ?

Quel que soit l’âge du voyageur, sachez qu’il est tenu de posséder un visa à son nom, couvrant la période concernée par le voyage.

  • Adulte : 80 €.
  • Enfant de 12 à 18 ans : 80 €.
  • Enfant de 6 à 11 ans : 40 €.
  • Enfant de moins de 6 ans : gratuit.

Même si le visa est gratuit pour les enfants en bas âge, ces derniers n’en sont pas dispensés. Si vous déposez votre demande de visa auprès de TLS, les frais de service sont de 1842 DZD pour une demande déposée au centre d’Alger et sont de 2,334 DZD pour une demande déposée au centre d' Annaba, Oran, Constantine ou Adrar. Ces frais sont à acquitter pour toute demande de visa. Le montant des frais de service a été décidé en accord avec l’Ambassade d’Italie en Algérie.