Visa Schengen à entrées multiples : tout savoir

Actuellement, les ressortissants de 104 pays et entités sont obligés d’avoir un visa pour entrer dans l’espace Schengen. Ce document permet à son titulaire de séjourner et de circuler dans cette zone pendant une période limitée. Plusieurs types de visas Schengen existent et varient en fonction de l’objectif, la durée du voyage et le nombre d’entrées dans la zone Schengen. Le visa à entrées multiples offre une plus grande souplesse dans l’organisation de vos déplacements notamment si vous voyagez fréquemment dans les pays Schengen. On vous explique tout.

Quels sont les différents types de visas Schengen ?

Ce sésame pour entrer et circuler dans la plus grande zone du monde dans laquelle on peut voyager librement est multiforme. Il existe les différents types de visas Schengen:

  • le visa de type A : visa de transit aéroportuaire (VTA). Il permet à son titulaire de passer dans la zone internationale d’un aéroport d’un pays Schengen mais ne l’autorise pas à entrer sur le territoire de ce pays
  • le visa de type C : visa de court séjour. Il est le plus répandu et permet à son titulaire de circuler et de séjourner dans la zone Schengen jusqu’à 90 jours sur une période de 180 jours.
  • le visa de type D : visa de long séjour. Il s’agit d’un visa national qui autorise son titulaire à étudier, à travailler ou à résider dans l’un des pays de l’espace Schengen pour une durée supérieure à 90 jours (de 4 mois à 1 an)
  • le visa à validité territoriale limitée (LTV). Plus rare, ce visa dérogatoire pour court séjour autorise son titulaire à voyager uniquement dans le pays Schengen qui a délivré ce type de visa. Il n’est pas valable pour l’ensemble de l’espace Schengen.

Que signifie le nombre d’entrées d’un visa Schengen ?

Selon les motifs et de la fréquence de vos voyages dans les pays Schengen, les services consulaires peuvent vous délivrer un visa Schengen à entrée simple, à deux entrées ou à entrées multiples dans l’espace Schengen.
Sur la vignette de visa Schengen figure le nombre d’entrées autorisé pour son titulaire.

  • un visa entrée unique (« 1 » sur la vignette de visa) : vous pouvez entrer une seule fois dans l’espace Schengen. Une fois que vous quittez la zone Schengen, la validité de visa expire automatiquement. Et ce, même si le délai accordé pour rester dans l’espace Schengen n’est pas encore terminé
  • un visa double-entrée (« 2 » sur la vignette de visa) : vous pouvez entrer deux fois dans l’espace Schengen. Par exemple, vous pouvez faire un aller-retour dans un pays non-Schengen et rentrer de nouveau dans l’espace Schengen. Votre seconde sortie marque la fin de validité de votre visa.
  • un visa entrées multiplesMULT » sur la vignette de visa) : vous pouvez entrer un nombre illimité de fois dans l’espace Schengen en respectant la période de validité de votre visa. La validité d’un tel visa varie entre 6 mois et 5 ans, cependant la durée totale du séjour ne doit pas dépasser 90 jours pour toute période de 180 jours.

Entrées multiples : quels types de visas sont concernés ?

Le visa Schengen multi-entrées propose de nombreux avantages. Mais attention ! Il n’est accordé ni systématiquement ni à tous les types de visas.

Visa Schengen de type C à entrées multiples

La vignette MULT apposée sur ce visa court séjour permet à son détenteur d’entrer et de sortir un nombre illimité de fois de l’espace Schengen. Cette autorisation est valable pour un maximum de 90 jours (consécutifs ou non) sur toute période de 180 jours.
Depuis la mise en place, en février 2020, de l’actualisation du code des visas par l’Union européenne, les voyageurs qui se rendent fréquemment dans l’espace Schengen peuvent bénéficier de visas à entrées multiples valides plus longtemps (jusqu’à 5 ans maximum).
L’obtention de ces visas (valables de 6 mois à 5 ans) concerne les personnes avec des antécédents positifs en matière de visa Schengen et qui n’ont jamais enfreint les règles en vigueur concernant l’utilisation de leurs visas. Officiellement, cet avantage n’est pas limité à des motifs particuliers de voyage ni à une catégorie de voyageurs. Cependant, il a été demandé aux pays Schengen d’accorder une attention toute particulière aux personnes se déplaçant pour des raisons professionnelles : voyages d’affaires, artistes, sportifs et gens de la mer.

Comment obtenir un visa Schengen de 5 ans ?

Les visas Schengen à entrées multiples assortis d'une longue durée de validité sont délivrés pour les durées de validité suivantes :

  • pour un visa Schengen d’1 an : le demandeur doit avoir déjà obtenu trois visas au cours des deux années précédentes. Il doit en avoir fait un usage légal
  • pour un visa Schengen de 2 ans : le demandeur doit avoir déjà obtenu un visa à entrées multiples valable 1 an au cours des deux années précédentes. Il doit en avoir fait un usage légal
  • pour un visa Schengen de 5 ans : le demandeur doit avoir déjà obtenu un visa à entrées multiples valable 2 ans au cours des trois années précédentes. Il doit en avoir fait un usage légal

La durée de validité du visa demandée ne doit pas dépasser la durée de validité du passeport (ou autre document de voyage).

Vous pouvez consulter le règlement (ue) 2019/1155 du parlement européen et du conseil du 20 juin 2019.

Visa de long séjour de type D à entrées multiples

Un visa long séjour pour multi-entrées peut également être accordé aux personnes venues étudier ou travailler dans l’un des pays Schengen. Il vous permet d’entrer et de sortir de cet Etat Schengen et/ou de voyager à travers la zone Schengen autant de fois qu’il vous plaira sans avoir à demander un autre visa. A condition de respecter la validité de votre visa.
Mais les conditions d’attribution d’un visa national dit de type D varient en fonction de chaque pays Schengen. Il faut donc se renseigner auprès des autorités consulaires du pays Schengen en question pour connaître la procédure à suivre.

Assurance voyage pour les visas à entrées multiples

  1. Les demandeurs de visa à entrées multiples doivent prouver qu'ils sont titulaires d'une assurance maladie en voyage adéquate et valide couvrant la durée de leur premier séjour*.
  2. Les demandeurs sont aussi informés de la nécessité de disposer d'une assurance maladie en voyage adéquate pour les voyages ultérieurs sur le territoire des États membres*.

*Source : règlement 2019/1155 du parlement européen et du conseil du 20 juin 2019